Le circuit de Catalogne – Espagne

Quand on aime on ne compte pas ! On retourne en Espagne pour le prochain week-end de MotoGP™! Olé Olé ! 🙂

Mais cette fois c’est dans la région de la Catalogne qui n’a rien à envier aux autres lieux d’exceptions. Entre plages méditerranéennes, montagnes et forêts on en prend plein les yeux …

On a eu la chance de visiter une partie de cette jolie région et de poser les pieds sur cette crique à laquelle on a accédé en bateau. A cette saison, il y a encore peu de touristes et les plages nous appartiennent, un véritable petit coin de paradis … 🙂

La catalogne a une forte identité régionale et culturelle comme en témoigne sa volonté d’indépendance en fin d’année 2017, et c’est bien le catalan qui y est parlé dans cette région.

Cependant pas d’inquiétude à avoir, les catalans sont très avenants et la plupart parlent correctement notre langue. Que ce soit sur la côte de la Costa Brava avec ses petites villes pittoresques ou dans la campagne vers la spectaculaire Vall de Núria et ses vieux villages médiévaux, cette région vous promet un dépaysement total très proche de nous puisqu’elle colle l’est de la frontière pyrénéenne française.

Sa capitale, Barcelone, à 25 km du circuit accueille chaque année la course de MotoGP™ depuis 1992. C’est le rendez-vous d’une grand nombre de pilotes espagnols tel que Marc MARQUEZ, Jorge LORENZO, Maverick Viñales, Dani Pedrosa et les frères Aleix et Pol Espargaro.

Le circuit de Barcelone-Catalogne a été construit en 1991 pour pouvoir être utilisé lors de Jeux Olympiques d’été de 1992 qui se tenaient à Barcelone. Le circuit a alors été utilisé pour constituer la ligne de départ et d’arrivée du contre-la-montre par équipe de cyclisme sur route. C’est la raison pour laquelle on l’appelle souvent par erreur circuit de Barcelone alors qu’il est situé à Montmelo. Il existe deux tracés différents, celui de la Formule 1 et celui du Grand Prix Moto de Catalogne. Pour les motos, le tracé utilisé à cette occasion est le tracé d’origine du circuit (4.627km de long et 14 virages), sans les modifications apportées pour la Formule 1. La longue ligne droite des stands et le freinage du premier virage sont les lieux propices aux dépassements même si d’autres endroits existent.

Pour vous loger, il y a comme toujours les campings proches du circuit mais si vous êtes, comme nous, férus de voyages, autant aller sur Barcelone.

Une des villes les plus dynamiques d’Europe, elle vous promet de belles fins d’après-midi et soirées après les journées sur le circuit. Si vous souhaitez prolonger votre séjour et vivre le temps de quelques jours dans la peau de Romain DURIS ou Audrey TAUTOU dans une Auberge Espagnole 😉 on vous le conseille parce qu’il y a beaucoup de chose à voir !

Elle regorge de monuments sous l’influence de l’architecte Gaudi tel que la Casa Mila, la Casa Batllo ou encore la célèbre basilique Sagrada Famillia. Sans oublier le Parc Guell dans lequel flâner. Une longue plage méditerranéenne et une liste non exhaustive de restaurants, bars à Tapas pour savourer de bons plats espagnols (ou pas) dans le soleil dorée de fin de journée …

Barcelone l’inépuisable. Lorsque la lune succède au soleil, des centaines de lumières s’allument dans la capitale catalogne et laisse place à la fête pour des nuits aussi riches que les jours.

Vous l’avez compris, avoir un Grand Prix à proximité de Barcelone, c’est s’assurer un très bon weekend vivant haut en couleur avec le charme unique de cette ville espagnole !

Gaudi serait encore parmi nous il aurait surement choisi comme modèle pour sa nouvelle mosaïque le portait de Dani PEDROSA. Le futur orphelin de chez Honda Repsol marquera à jamais son empreinte dans cette écurie, tout comme Gaudi dans la ville de Barcelone.

On prépare les tapas et la sangria pour se mettre dans l’ambiance ! Vivement ce week-end, on a hâte de les retrouver sur la piste pour un championnat exaltant et plein de rebondissements !!!

Une dernière nouvelle vient assombrir l’excitation du weekend à venir, un jeune pilote catalan du championnat espagnol âgé de 14 ans, Andreas PEREZ, est décédé suite à ses blessures ce jour. La chute du dimanche dont il a été victime au circuit de Montmelo, sera malheureusement dramatique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s